Aperçu du projet International Suppléments de nutriments sur base lipidique (iLiNS)

usa.png English
france.png French

[Télécharger l’aperçu du projet .pdf]

But du projet

Développer d’avantage la base constituant les preuves en faveur de l'utilisation de suppléments de nutriments sur base lipidique (LNS) pour prévenir la sous-nutrition dans les populations vulnérables.

Contexte

La lutte contre la sous-nutrition, y compris les carences en micronutriments, est de plus en plus reconnue comme un investissement de développement prioritaire et à haut rendement, étroitement lié à la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement. Alors que l'attention s'est souvent focalisée sur un ou plusieurs micronutriments individuels tels que le fer ou la vitamine A, les régimes alimentaires de qualité pauvre sont connus pour être à l’ origine de carences multiples. Les nourrissons, les jeunes enfants et les femmes en âge de procréer sont les plus vulnérables en raison des besoins élevées en éléments nutritifs pour la croissance, la grossesse et l'allaitement. Pour ces groupes, des approches innovantes et abordables sont nécessaires pour combler les déficits en nutriments essentiels, et une action au niveau des politiques peut être requise pour les développer et les distribuer.

Résumé

Les suppléments de nutriments sur base lipidique (LNS) sont une famille de produits conçus pour apporter des éléments nutritifs aux personnes vulnérables. Ils sont considérés comme "sur base lipidique" car la majorité de l'énergie fournie par ces produits provient des lipides (matière grasse). Tous les produits LNS fournissent une gamme de micronutriments mais, contrairement à la plupart des autres suppléments de micronutriments multiples, les LNS fournissent également de l'énergie, des protéines et des acides gras essentiels (AGE). Comme d'autres nutriments essentiels, les AGE ne peuvent pas être produits par l’organisme et doivent être ingérés. Les produits de type LNS à haute énergie/dose élevée tels que Plumpy'nut® ont émergé comme une option très efficace pour traiter la malnutrition aiguë sévère chez les enfants, et permettre de le faire par le biais de programmes à base communautaire. Plus récemment, il a été démontré que des produits LNS avec une dose plus faible en énergie, mais contenant une gamme complète de micronutriments permettaient de prévenir le retard de croissance et de permettre un développement moteur normal des enfants, dans plusieurs essais contrôlés au Malawi et au Ghana. Ces produits administrés par dose plus faible ont été développés pour enrichir et non pas remplacer les aliments disponibles localement.

Le projet iLiNS actuel cherche à renforcer les travaux précédents avec des tests additionnels d'efficacité au Malawi, au Ghana et au Burkina Faso. Les nouveaux tests visent à confirmer le potentiel des LNS pour la prévention de la sous-nutrition, d'identifier les formules de produits qui sont optimisées en termes de teneur en nutriments, et dose énergétique, et d’un bon ratio coût-efficacité. En plus de cibler les enfants âgés de 6 à 18 mois, le projet iLiNS comprendra également deux essais visant à évaluer l'impact de LNS quand donné aux femmes pendant la grossesse et les 6 premiers mois de l’allaitement, aussi bien qu’à leurs enfants de 6 à 18 mois. Le projet iLiNS s’étend aussi au-delà des tests d’efficacité pour explorer un éventail de questions économiques, y compris le coût-efficacité, la volonté de payer pour acheter les produits LNS, et évaluer une variété de systèmes de distribution pour ces produits.

Objectifs

Les activités du projet iLiNS sont structurées autour des six objectifs suivants (sites d'étude entre parenthèses):

  1. Développer et tester l'acceptabilité de formules LNS alternatives ciblant divers groupes (tous les sites).
  2. Evaluer l'efficacité des formules LNS à coût réduit destinées aux nourrissons et jeunes enfants (Malawi)
  3. Déterminer la quantité optimale de zinc à inclure dans un produit LNS (Burkina Faso)
  4. Evaluer l'efficacité des produits LNS pour femmes enceintes et allaitantes (Malawi et Ghana)
  5. Mener des études socio-économiques inhérentes à l’utilisation de LNS (demande, systèmes de distribution, coût-efficacité) (tous les sites)
  6. Coordonner les efforts, renforcer les capacités et utiliser les résultats pour informer les politiques et les programmes nutritionnels.

Structure des études d’efficacité et résultats

Objectifs 2-4 seront couverts par la réalisation d'essais contrôlés d'intervention dans lesquels les participants sont aléatoirement assignés à des groupes d'étude différents (voir ci‐dessous). Objectifs 2-4 utiliseront des produits développés et testés au niveau de l'objectif 1.

Objectif 2: Malawi
Objectif 3: Burkina Faso
Objectif 4: Malawi and Ghana
1920 enfants
3200 enfants
864 emmes et leurs enfants
LNS de 6 à 18 mois
LNS de 9 à 18 mois
LNS, micronutriments multiples ou comprimés de fer‐acide folique
6 bras d’étude avec des doses et des coûts variés:
  • LNS avec lait, 40 g/jour
  • LNS sans lait, 40 g/jour
  • LNS avec lait, 20 g/jour
  • LNS sans lait, 20 g/jour
  • LNS avec lait, 10 g/jour
  • Intervention retardée
5 bras d’étude, 20 g LNS/jour, avec doses de zinc variable:
  • LNS sans zinc & comprimés placebo*
  • LNS 5 mg zinc & comprimés placebo *
  • LNS 10 mg zinc & comprimés placebo *
  • LNS sans zinc & 5 mg zinc comprimés *
  • Intervention retardée
* comprimés donnés entre les repas
3 bras d’étude, avec produits et durées variables:
  • LNS 20 g/jour, grossesse, allaitement jusqu’à 6 mois et enfants de 6 a 18 mois (exhaustive)
  • Comprimés de micronutriments multiples, grossesse et allaitement

Résultats

  • Les nourrissons/les enfants: anthropométrie, composition corporelle, morbidité, anémie et statut en micronutriments, acides gras essentiels érythrocytaires, réponse immunitaire, développement neurocomportemental, appétit, apport énergétique provenant de l’aliment de complément, événements indésirables (surveillance continue).
  • Mères: gain pondéral durant la grossesse et résultats de grossesse, anémie et statut en micronutriments, acides gras essentiels érythrocytaires, composition du lait maternel (micronutriments et acides gras essentiels), symptômes dépressifs.

Etudes socio-économiques et résultats

Les questions suivantes (entêtes de colonnes) seront abordées au niveau de l’Objectif 5, en utilisant une gamme variée d'outils de recherche et de données

La demande pour les produits LNS
Facteurs influençant la demande pour les produits LNS et leur efficacité
Coût-efficacité des produits LNS
  • Evaluation des croyances et habitudes alimentaires
  • Evaluation de la Volonté-De-Payer (VDP)
    • Questionnaires pour enquêtes
    • Expérimentations économiques avec ventes aux enchères de LNS
    • Etudes de marché pour les produits LNS
  • Analyse statistique des effets des caractéristiques:
    • Individuelles
    • De la personne en charge de l’enfant
    • Du ménage
    • Du village
    • Méso
  • Évaluation des coûts de distribution des LNS sous différents mécanismes
    • Coûts de développement de produit;
    • Coûts de production
    • Coûts de distribution
    • Coûts d’accessibilité au niveau des ménages (en argent et en temps)

Résultats

  • Volonté-De-Payer: Estimation de la VDP pour les produits LNS, et identification des facteurs qui l’influencent.
  • Coût-efficacité: Estimation du ratio coût‐efficacité des formulations alternatives et des différents dosages de LNS pour des systèmes alternatifs de distribution (par exemple, les programmes de santé communautaires versus les points de vente d'aliments en détail).
  • Orientation des politiques: Identification des rôles potentiels des politiques publiques dans le développement et la distribution des produits LNS, avec une attention particulière aux ménages à revenus limités.

Pour plus d’informations: Contacter le Manager du Projet iLiNS, Mary Arimond (marimond@ucdavis.edu) ou la Directrice du Projet, Dr. Kathryn Dewey (kgdewey@ucdavis.edu).

Les Partenaires du Projet


Le projet iLiNS est financé en partie par la Fondation Bill et Melinda Gates pour l’Université de Californie, Davis. Un financement additionnel de l’Institut Mathile, l’Agence Internationale de l’Energie Atomique, et SIGHT AND LIFE.